Le premier fond | The first bottom

Je descends au fond de mon esprit encombré.

C’est comme une grande ville, à la fois claire et sombre. J’en fais rapidement le tour. Au loin, j’aperçois quelques scintillements. Pourrais-je m’en rapprocher ?

======

I reach the bottom of my cluttered mind . 

It is like a big city, which is both bleak and bright. I quickly tour it. Far away, I see a feeble light. Would I be able to get closer ?

André Clouâtre, Attachement, Acrylique sur papier, 18 po x 24 po, 2019
André Clouâtre, Premier fond, Acrylique sur papier, 24 po x 18 po, 2019

…comme marcher | … like walking

Dessiner comme marcher. Départ: une idée notée dans un carnet. Puis des gestes de la main, du bras et du corps entier comme on pose un pied devant l’autre.

=====

Drawing like walking. The starter: few words in a notebook. Then, gestures of the hand, of the arm and of the entire body as we put one foot in front of the other.

André Clouâtre, Rien 1, Acrylique sur papier Kraft, 18 po x 24 po, 2019
André Clouâtre, Rien 2, Acrylique sur papier Kraft, 18 po x 24 po, 2019
André Clouâtre, Rien 3, Acrylique sur papier Kraft, 18 po x 24 po, 2019

Trouver le nord | Finding the north

Mais avant tout, je dois me situer et trouver le nord. Cet automne, je peins régulièrement, plusieurs jours par semaine, plusieurs heures par jour, et cela sans avoir de projet défini. Je dois m’orienter et avoir une destination. Je les recherche et, durant ce temps, je peins des formes familières comme l’énumération-automne 2019 (pour un autre exemple, voir Les adresses de l’univers |Universe addressing). J’ai aussi peint des portraits et des scènes.

=====

Fall 2019. I would like to have a meaningful painting project but I am still searching for an orientation, an objective, an inspiring idea which would alleviate the hours of work, almost everyday, that I spend in my studio. In the meantime, I put my efforts on known forms such as enumerations, portraits and various scenes.

Les adresses de l’univers |Universe addressing

ELLE et LUI jouent aux adresses de l’univers. La règle du jeu est simple. Il s’agit de désigner par une adresse toute particule, toute idée ou tout fragment d’idée de l’univers. Mais comme l’univers est «une substance consistant en une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie» [1], c’est un jeu extrêmement déstabilisant pour ceux qui le pratiquent. Par prudence ELLE et LUI contiennent leur ambition et ne considèrent que six attributs. Ils arrivent après sept coups à désigner tout ce qui s’exprime par six attributs. (…)

[1] Définition de Dieu dans L’Éthique de Spinoza, publ. 1677.

==========

ELLE et LUI play to universe addressing. The rule is simple. All universe addresses, which are unique to every particle or idea or idea fragment, must be expressed. Since the universe is “a substance consisting of an infinity of attributes, of which each one expresses an eternal and infinite essence” [2], this game can be extremely destabilizing for the players. Prudent, ELLE et LUI limit their ambition to only six attributes and succeed to grasp all six-attributes addresses in seven plays. (…)

[2] Definition of God in Spinoza’s Ethics, publ. 1677.

img_0129
André Clouâtre, Les adresses de l’univers, Acrilyque sur tôle, 18” x 18”, 2018

Dessins de plage 2016 | Beach Drawings 2016

En vacances familiales sur la côte mexicaine du Pacifique,  j’ai commencé une série de dessins de combinatoire floue, des dessins de petites dimensions variées. Je les ai fait à la frontière entre la conscience  d’être et  l’interprétation rationnelle du réel.

=========================================

When I was on vacation with my family in Sayulita, I started a series of small watercolour drawings on the theme of soft combinatorics. I did these drawings in  a state of mind situated between «I think, therefore I am» and «here’s a rational interpretation of the world».

 

Petits tableaux | Small paintings

Ces petits tableaux donne une idée de la thématique figurative de mon expo de la semaine prochaine, «Ceci n’est pas un rêve».
====================================================================================================================
These small paintings offers a glimpse into my next week exhibition at Galerie Espace in Montreal.

Cliquez pour agrandir:

Vidéo sur moi | Michael Lewin’s video about me

Dans cette vidéo de Michael Lewin, on me voit en réflexion à la campagne et en train de peindre à mon atelier. J’y exprime des idées sur la nature et l’inspiration, et je commente les tableaux abstraits que j’ai faits en 2014.
==============================
Michael Lewin is a videographer living in Montreal. Interested by my work, he shot this video where I appear in a country setting and in my studio, expressing my views about nature, inspiration and abstract painting. The video was shot in the fall of 2014.

Comme le vent | Like the wind

André Clouâtre, Tous les discours, Acrylique sur toile, 102 x 102 cm (39''x39''), 2014
André Clouâtre, Tous les discours, Acrylique sur toile, 102 x 102 cm (39”x39”), 2014

Le vent se leva et le petit lac frissonna en certains endroits. Je me suis alors dit que mon geste de blanchir une partie de ce tableau était semblable au vent qui se manifeste sur la surface de l’eau.
=====
The wind blew and, in some places, the small lake shivered. I then said to myself that my gesture of whitening a part of this painting was like the wind which manifests itself on the water.

Itération #8: Espace de liberté | Space of liberty

André Clouâtre, Méditation sur le lac, Gouache, 38 x 38 cm (15 x 15 po,), 2013
André Clouâtre, Méditation sur le lac, Gouache, 38 x 38 cm (15 x 15 po,), 2013

Ce tableau (et la plupart de la série Itération ) a été réalisé à l’Atelier du geste. J’y travaille très rapidement, à partir d’un idée, d’une sensation ou d’un sentiment immédiats. Ici, c’est le besoin d’un espace de liberté pour ressentir, penser et agir.
===========================================================================================================
After an hour of snowshoeing in a dense forest, we arrived at a snow-covered pond, a white space pigmented by few cattails in the middle of a dark forest. I immediately put this vision in correspondence with my search for an image representing a space of liberty: liberty of feeling, liberty of thinking, and liberty of acting. The day after, I did this painting.