Coyōtl/Éternel retour |Visite virtuelle|Virtual tour

Récemment se tenait à la Galerie Espace de Montréal l’exposition Coyōtl/Éternel retour. Voici une visite virtuelle de cette exposition. Cliquez ici.
========
You can visit the Coyōtl/Éternel retour exhibition that was recently held at Galerie Espace in Montreal. Just click here.

Gracieuseté de Michael Lewin

Exposition «Éternel retour», 19-25 septembre 2018

Je poursuis l’aventure en présentant du 19 au 25 septembre à la Galerie Espace mes tableaux les plus signifiants des deux dernières années. Si vous lisez ces lignes considérez-vous invité à venir voir notre exposition; j’écris “notre” car je la ferai conjointement avec Amielle Clouâtre, ma fille, qui présentera un nouvel ensemble de photographies. Un portfolio et une très juste description du travail d’Amielle par Marie-Ange Cossette-Trudel se trouvent sur amielleclouatre.com .

J’ai deux groupes de tableaux à montrer. Il y a des tableaux peints sur toile ou sur métal qui représentent par énumération l’infini de l’univers, du double point de vue du format et du jeu. L’autre groupe consiste en des œuvres sur papier qui sont des cristallisations picturales de ma réflexion sur la volonté de vivre.

Cartonrecto

I will show my most important paintings of the last two years at Galerie Espace, from September 19 to 25. Consider yourself as invited if you read this. This is a joint exhibition with Amielle Clouâtre, my daughter. A portfolio of Amielle’s work and a meaningful text by Marie-Ange Cossette-Trudel can be found at amielleclouatre.com.

I have two groups of paintings to show. There are paintings on canvas or metal which represent the infinity of the universe as enumerative games. The other group comprises large coloured drawings on paper which are cristallisations of my thoughts on the will to live.

Les adresses de l’univers |Universe addressing

ELLE et LUI jouent aux adresses de l’univers. La règle du jeu est simple. Il s’agit de désigner par une adresse toute particule, toute idée ou tout fragment d’idée de l’univers. Mais comme l’univers est «une substance consistant en une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie» [1], c’est un jeu extrêmement déstabilisant pour ceux qui le pratiquent. Par prudence ELLE et LUI contiennent leur ambition et ne considèrent que six attributs. Ils arrivent après sept coups à désigner tout ce qui s’exprime par six attributs. (…)

[1] Définition de Dieu dans L’Éthique de Spinoza, publ. 1677.

==========

ELLE et LUI play to universe addressing. The rule is simple. All universe addresses, which are unique to every particle or idea or idea fragment, must be expressed. Since the universe is “a substance consisting of an infinity of attributes, of which each one expresses an eternal and infinite essence” [2], this game can be extremely destabilizing for the players. Prudent, ELLE et LUI limit their ambition to only six attributes and succeed to grasp all six-attributes addresses in seven plays. (…)

[2] Definition of God in Spinoza’s Ethics, publ. 1677.

img_0129
André Clouâtre, Les adresses de l’univers, Acrilyque sur tôle, 18” x 18”, 2018

Vieille feuille de tôle | Old Metal Sheet

C’est un essai sur papier pour des peintures sur de la vieille tôle ondulée que je ferai à l’été, sur le thème de la stupeur de la raison face à la vie.

================

This is an essay on paper for paintings that I plan to do this summer on old corrugated metal sheets, on the theme of the stupor of the reason when facing life.

6874B44E-F0A5-48CC-A783-D7FA26EDB2E2
André Clouâtre, Feuille de tôle, Acrylique sur papier, 30” x 48”, 2018.

 

Mouvement | Movement

Mon attention s’est portée sur les grandes herbes  qui  se chamaillaient sous le soleil. De puissants arbustes les envahissaient. Puis la pluie est arrivée  et tous s’en sont abreuvés.  J’ai alors pensé aux collaborations et aux collisions entre les êtres, et au mouvement dans une substance infinie, la nature.

Je me suis inspiré de ce mouvement pour compléter deux abstractions énumératives que je présente ici.

=================

My attention was drawn to the tall grasses  which were battling  for their place under the sun. Large shrubs were invading them.  Then came the rain, watering all. Then I thought about the collaborations and collisions  between beings, and the  movement  in an infinite substance, the nature.

I used this idea of movement to complete  two enumerative abstracts that I present in this post.

Enlacement multi-couches
André Clouâtre, Ensembles, Acrylique sur toile, 30” x 36”, 2017

 

Techno Pop 

J’aime les rythmes appuyés et enroulés de la batterie électronique. Il n’y a  pas d’histoire dans ce morceau, juste ce son lourd. Ils doivent danser. Je me vois avec eux.  Il n’y a pas d’histoire, juste une manière d’être.

==================================================================

I like the strong and coiled rythms of the electronic drum. There is no story in this song,  just the waves of this heavy sound.  They must be dancing. I imagine myself with them.  There is no story just a way of being.

Viril
André Clouâtre, Viril, Acrylique sur papier cartonné, 36” x 36”, 2017

Énumérations, hiver 2017 | Winter 2017

J’ai toujours de nouvelles énumérations à peindre, ces liens directs avec… Avec quoi au juste?  Avec les oiseaux dans le ciel ? Avec les grains de sable sur une plage?  Ici, avec des morceaux d´un défi rationnel.

Je dessine sans grande précision ces structures combinatoires, croyant que la nature organique des lignes a quelque valeur en soi, du moins qu’elles me représentent. Le coloriage aussi me représente. Je  dialogue avec les formes et les couleurs dans un va-et-vient d’applications de couleur et de pauses où je juge le résultat, un mouvement cyclique qui se poursuit jusqu’à ce que j’obtienne un apaisement à regarder ce que j’ai fait.

====================

I always have new enumerations to paint, these combinatorial  structures that I draw loosely, with just the precision needed to distinguish individual zones. An enumeration  can represent anything one can think of, like clouds in the sky, grains of sand of a beach, or in this case the pieces of an intellectual challenge.

I think that the organic lines of these drawings have some value, that at least they represent me. Colors also represent me. Coloring is a long process, cycles of color application and evaluation that stop only when I feel a soothing effect from the image.

Éternel retour | Eternal recurrence

En convalescence, Zarathoustra dialogue avec ses animaux. À un certain moment, ils lui disent: «Vois, nous savons ce que tu enseignes: que toutes les choses reviennent éternellement et nous-mêmes avec elles et que nous avons été là une éternité de fois , et toutes choses avec nous.» [F. Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra]
J’ai fait mienne cette idée en peignant ces trois tableaux. J’ai mis l’accent sur le présent, pensé comme un instant dans un flux continu et récurrent de perceptions, d’émotions et de raisonnements. Les cercles concentriques représentent la conscience de cet instant.

==========

Convalescent, Zararthoustra dialogues with his animals. At some point, they say  :«Behold, we know what you teach: that all things eternally return, and ourselves with them, and that we have already existed times without number, and all things with us.» [F. Nietzsche, Thus spoke Zarathustra]
This idea is the inspiration for these three paintings. I picturally emphasize the present, which I think of as an instant in a continuous and recurrent flow of perceptions, emotions, and reasonings. The concentric circles represent the consciousness of this instant.

Éternel-retour
André Clouâtre, Éternel retour, Acrylique sur toile, 48” x 48”, 2017.
instant-j
André Clouâtre, Instant J, Acrylique sur toile, 26” x 36”, 2017.

Le particulier dans le hasard | Winning combinations

Mes dessins sont des représentations ordonnées du hasard. Dans ces énumérations je surligne des agencements particuliers que j’appelle combinaisons gagnantes. Mon intention est de dynamiser la visualisation du tableau en proposant une énigme d’interprétation de ces formes, distinguées parmi les possibilités innombrables du hasard.

================================

I represent in an orderly fashion randomness. In these enumerations, I bring some particular groupings at the forefront by accentuating their borders; I call these groupings winning combinations. My intention is to create an interpretation enigma.

CLIQUABLE: