Empreinte | Trace

Si tous les tableaux ont déjà été peints, alors celui-ci existe dans l’univers. Même si cela s’avère, mon tableau est unique car il porte mon empreinte gestuelle. Cette empreinte, sans doute unique par les coordonnées de temps et de lieu de ma présence, se distingue surtout par la séquence de mes gestes réfléchis et irréfléchis qui sont provoqués par des pulsions de plaisir et de déplaisir. Ce qui est incomparable à rien d’autre car mon être est unique dans l’univers.


If all the paintings have already been painted, then this one exists in the universe. Even if it is true, my painting is unique because it bears my gestural imprint. This imprint, arguably unique by the coordinates of time and place of my presence, is distinguished above all by the sequence of my thoughtful and thoughtless gestures which are caused by impulses of pleasure and displeasure. Which is incomparable to anything else because my being is unique in the universe.

André Clouâtre, Empreinte, Encre et gesso, 30” x 30” (76 x 76 cm), 2017

Idée maîtresse | Key idea

Il y a le tableau et le commentaire sur le tableau. Il y a l’idée et la réalisation. L’idée est maîtresse. En découlent l’architecture, l’organisation picturale, la hiérarchie.

Les jours se suivent et les idées aussi. Après avoir développé l’énumération non-sat, je porte mon attention à la bipolarité, la dichotomie et la division. La surface se divise et se subdivise dans toutes les directions selon les différences dans un même champ conceptuel ou entre des domaines différents.

Je m’attarde à ma pensée. Ce qui semble être un flot continu et paisible de sentiments et d’idées, est en fait une harmonisation de contradictions et d’oppositions d’idées et de sensations.


There is the painting and the comment about it. There is the idea and the making. The idea is key; it governs the architecture, the pictorial organization, the hierarchy.

Days and ideas go by. After my work on non-sat enumeration, I concentrate on bipolarity, dichotomy and division. The surface is divided and sub-divided in all directions, showing the differences in a same world or between different domains of reality.

I observe how my mind works. What seems to be a peaceful flow of feelings and ideas is in fact the harmonization of contradictory feelings and opposite ideas.

André Clouâtre, Division campagnarde, Acrylique sur toile, 30” x 36” (76 x 91 cm), 2020
André Clouâtre, Le grand champ, Acrylique sur papier Kraft, 48” x 36 ” (122 x 92 cm), 2020

…comme marcher | … like walking

Dessiner comme marcher. Départ: une idée notée dans un carnet. Puis des gestes de la main, du bras et du corps entier comme on pose un pied devant l’autre.

=====

Drawing like walking. The starter: few words in a notebook. Then, gestures of the hand, of the arm and of the entire body as we put one foot in front of the other.

André Clouâtre, Rien 1, Acrylique sur papier Kraft, 18 po x 24 po, 2019

André Clouâtre, Rien 2, Acrylique sur papier Kraft, 18 po x 24 po, 2019

André Clouâtre, Rien 3, Acrylique sur papier Kraft, 18 po x 24 po, 2019

Sensation

Je tiens plus que tout au monde à cette sensation  que je vénère et qui m’est inconditionnellement fidèle.  C’est mon unique bien, mon port d’attache, là où je peux retourner après une tempête.

=====

I love above all and I venerate this sensation, that is unconditionally faithful to me. This is my only property, my  home port, where I return after a storm.

Sensation et activités
André Clouâtre, Sensation, Acrylique sur toile, 8” x 9”, 2018.

Coyōtl/Éternel retour |Visite virtuelle|Virtual tour

Récemment se tenait à la Galerie Espace de Montréal l’exposition Coyōtl/Éternel retour. Voici une visite virtuelle de cette exposition. Cliquez ici.
========
You can visit the Coyōtl/Éternel retour exhibition that was recently held at Galerie Espace in Montreal. Just click here.

Gracieuseté de Michael Lewin

Exposition «Éternel retour», 19-25 septembre 2018

Je poursuis l’aventure en présentant du 19 au 25 septembre à la Galerie Espace mes tableaux les plus signifiants des deux dernières années. Si vous lisez ces lignes considérez-vous invité à venir voir notre exposition; j’écris “notre” car je la ferai conjointement avec Amielle Clouâtre, ma fille, qui présentera un nouvel ensemble de photographies. Un portfolio et une très juste description du travail d’Amielle par Marie-Ange Cossette-Trudel se trouvent sur amielleclouatre.com .

J’ai deux groupes de tableaux à montrer. Il y a des tableaux peints sur toile ou sur métal qui représentent par énumération l’infini de l’univers, du double point de vue du format et du jeu. L’autre groupe consiste en des œuvres sur papier qui sont des cristallisations picturales de ma réflexion sur la volonté de vivre.

Cartonrecto

I will show my most important paintings of the last two years at Galerie Espace, from September 19 to 25. Consider yourself as invited if you read this. This is a joint exhibition with Amielle Clouâtre, my daughter. A portfolio of Amielle’s work and a meaningful text by Marie-Ange Cossette-Trudel can be found at amielleclouatre.com.

I have two groups of paintings to show. There are paintings on canvas or metal which represent the infinity of the universe as enumerative games. The other group comprises large coloured drawings on paper which are cristallisations of my thoughts on the will to live.

Les adresses de l’univers | Universe addressing

ELLE et LUI jouent aux adresses de l’univers. La règle du jeu est simple. Il s’agit de désigner par une adresse toute particule, toute idée ou tout fragment d’idée de l’univers. Mais comme l’univers est «une substance consistant en une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie» [1], c’est un jeu extrêmement déstabilisant pour ceux qui le pratiquent. Par prudence ELLE et LUI contiennent leur ambition et ne considèrent que six attributs. Ils arrivent après sept coups à désigner tout ce qui s’exprime par six attributs. (…)

[1] Définition de Dieu dans L’Éthique de Spinoza, publ. 1677.

==========

ELLE et LUI play to universe addressing. The rule is simple. All universe addresses, which are unique to every particle or idea or idea fragment, must be expressed. Since the universe is “a substance consisting of an infinity of attributes, of which each one expresses an eternal and infinite essence” [2], this game can be extremely destabilizing for the players. Prudent, ELLE et LUI limit their ambition to only six attributes and succeed to grasp all six-attributes addresses in seven plays. (…)

[2] Definition of God in Spinoza’s Ethics, publ. 1677.

img_0129
André Clouâtre, Les adresses de l’univers, Acrilyque sur tôle, 18” x 18”, 2018

Vieille feuille de tôle | Old Metal Sheet

C’est un essai sur papier pour des peintures sur de la vieille tôle ondulée que je ferai à l’été, sur le thème de la stupeur de la raison face à la vie.

================

This is an essay on paper for paintings that I plan to do this summer on old corrugated metal sheets, on the theme of the stupor of the reason when facing life.

6874B44E-F0A5-48CC-A783-D7FA26EDB2E2
André Clouâtre, Feuille de tôle, Acrylique sur papier, 30” x 48”, 2018.