Trouver le nord | Finding the north

Mais avant tout, je dois me situer et trouver le nord. Cet automne, je peins régulièrement, plusieurs jours par semaine, plusieurs heures par jour, et cela sans avoir de projet défini. Je dois m’orienter et avoir une destination. Je les recherche et, durant ce temps, je peins des formes familières comme l’énumération-automne 2019 (pour un autre exemple, voir Les adresses de l’univers |Universe addressing). J’ai aussi peint des portraits et des scènes.

=====

Fall 2019. I would like to have a meaningful painting project but I am still searching for an orientation, an objective, an inspiring idea which would alleviate the hours of work, almost everyday, that I spend in my studio. In the meantime, I put my efforts on known forms such as enumerations, portraits and various scenes.

Aquarelles de voyage

Je fais de petites aquarelles le soir dans ma chambre, durant ce voyage. Sans ambition particulière, j’y cristallise en images des idées ou des scènes vécues durant la journée.

Après un séjour d’une semaine dans le splendide village de Saint-Jacut-de-la-Mer en Bretagne, je me dirige aujourd’hui même vers les Alpes pour débuter le Tour du Mont Blanc, une longue randonnée de 175 km dont le tracé ceinture le Mont Blanc.

======

September begins and I am still on vacation. I have spent a week at Saint-Jacut-de-la-Mer, a splendid village in Brittany, and today I am heading for Les Houches to hike the long trail (175 km) called Tour du Mont Blanc.

Here I show some small watercolour paintings that I do at night in my room. I have no particular purpose other than imaging ideas or scenes that occured during the day.

Ambivalence finale

Plage de Saint-Jacut

Se comprendre

Parc de Saint-Jacut

La position

Être soi

Traquer le néant

Humus-humain

Les adresses de l’univers |Universe addressing

ELLE et LUI jouent aux adresses de l’univers. La règle du jeu est simple. Il s’agit de désigner par une adresse toute particule, toute idée ou tout fragment d’idée de l’univers. Mais comme l’univers est «une substance consistant en une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie» [1], c’est un jeu extrêmement déstabilisant pour ceux qui le pratiquent. Par prudence ELLE et LUI contiennent leur ambition et ne considèrent que six attributs. Ils arrivent après sept coups à désigner tout ce qui s’exprime par six attributs. (…)

[1] Définition de Dieu dans L’Éthique de Spinoza, publ. 1677.

==========

ELLE et LUI play to universe addressing. The rule is simple. All universe addresses, which are unique to every particle or idea or idea fragment, must be expressed. Since the universe is “a substance consisting of an infinity of attributes, of which each one expresses an eternal and infinite essence” [2], this game can be extremely destabilizing for the players. Prudent, ELLE et LUI limit their ambition to only six attributes and succeed to grasp all six-attributes addresses in seven plays. (…)

[2] Definition of God in Spinoza’s Ethics, publ. 1677.

img_0129
André Clouâtre, Les adresses de l’univers, Acrilyque sur tôle, 18” x 18”, 2018

Anticosti

Ces dessins pour la plupart sont des  représentations d’idées qui m’habitaient lorsque j’ai écrit l’article «Pour un sentier du littoral d’Anticosti»que Le Devoir a publié récemment.

http://m.ledevoir.com/article-478275

Recently, Le Devoir, which is a Quebec national daily newspaper, published a text of mine where I make the case for a 530 km coast line walking path around the island of Anticosti in the Gulf of Saint Lawrence. These drawings have been done during  this period of writing.

 

Les naturels | The naturals

Je recueille des représentants du monde naturel, reconnaissables d’un coup d’oeil, des naturels comme les vaches en exergue ou les poissons ci-bas. Je compte les mettre côte à côte avec les abstractions de l’intellectualisme et de la technicité que j’ai développées ces dernières années. J’ai besoin d’un vocabulaire de naturels pour exprimer mes vues sur l’agir humain.

===================================

I draw representatives of the natural world, naturals,  like the cows in the featured image and the fish below. My plan is to assemble naturals with abstracts representing intellectualism and technicity. Much of my work was in the latter category in previous years. I need  a vocabulary of naturals to express my views on humans.

Poissons
André Clouâtre, Poissons, Encre et aquarelle sur papier Canal, 14” x 10”, 2016

 

L’histoire des chaises | The history of the chairs

André Clouâtre, Histoire des chaises, Acrylique, 36'' x 36'', 2015
André Clouâtre, Histoire des chaises, Acrylique, 36” x 36”, 2015

Il se déplace d’une chaise à l’autre et il conte leur histoire. L’histoire d’une chaise est longue; toutes les personnes qui l’ont touchée s’y trouvent, et bien d’autres choses encore. Sa voix est coulante, chantonnante même, comme s’il récitait un psaume. Les spectatrices sont conquises par le souffle et la fraîcheur de cette performance.

L’histoire des chaises sera de l’exposition que je fais avec Danièle LeBlanc du 7 au 13 octobre à la Galerie Espace (voir l’annonce).
=========================================================================================

He walks from one chair to another, telling their history. The history of a chair is long; it comprises a short story of all the persons who have been in physical contact with it, and many other things too. His voice flows smoothly as if he was reciting a psalm. The woman are charmed by the fresh and creative energy of this performance.

The history of the chairs will be at the exhibition that I organize with Danièle LeBlanc, from October 7th to 13th at Galerie Espace (see the details)

Grilles humanisées | Humanized grids

J’ai fait ces tableaux en deux temps: d’abord la grille, puis une présence humaine. Ma motivation à inscrire des humains dans une grille abstraite était de créer un rapport avec le spectateur. Une fois fait, je me suis rendu compte que ces tableaux symbolisaient la place de l’homme dans la société. Cette interprétation m’appartient et je ne suis pas à l’aise à commenter un symbole que j’aurais créé…

(EXPOSITION: J’AI DEUX GRANDS TABLEAUX À LA 30IÈME EXPOSITION DE L’ATELIER DU GESTE À MONTRÉAL

L'échappé
André Clouâtre, L’échappé, Acrylique sur toile, 41 x 41 cm, 2014

L'échappé

I did these paintings in two stages: firstly, the grid; secondly the humane presence. The intention behind putting humans into an abstract grid was to connect with the viewers. Once done, the societal symbol of the paintings appeared to me. This interpretation is mine. I am not comfortable to comment on a symbol that I  have created…

(EXHIBITION: I HAVE TWO LARGE PAINTINGS AT THE 30TH EXHIBITION OF THE ATELIER DU GESTE IN MONTREAL

Système D | Painting small houses on a tropical island

André Clouâtre, Système D, Acrylique sur contre-plaqué, 79 x 33 cm, 31'' x 13 '', 2014.
André Clouâtre, Système D, Acrylique sur contre-plaqué, 79 x 33 cm, 31” x 13 ”, 2014.

Je transpose des univers. Je génère des tableaux en peignant des structures conçues par un raisonnement logique. Puis, je fais appel à la chance. Si je suis chanceux, le processus m’amènera…. (voir la suite en cliquant ici)
========================================================================================================
After laying down a pre-conceived colored structure, I didn’t like what I saw. After an uncomfortable self-questioning, I came to the vision of me having to paint small houses on a tropical island. I exploited this idea which eventually allowed me to leave the scene with peace of mind.

André Clouâtre, Système D (détail)
André Clouâtre, Système D (détail)

La maison d’Élysée | Elisha’s house

André Clouâtre, Maison d'Élysée, Acrylique sur toile, 36'' x 36'', 2013
André Clouâtre, Maison d’Élysée, Acrylique sur toile, 36” x 36”, 2013

Un vieux cultivateur, nommé Élysée, me demande de peindre tout en blanc l’intérieur de sa maison ancestrale. J’accepte après hésitation, car Élysée est acrimonieux. Je peins la cuisine, lambrissée de planchettes de dimensions irrégulières. Faut-il peindre le vieux buffet au vernis abîmé qui sépare la cuisine du salon? Et puis, ce salon est immense. Le peindre est au-dessus de mes forces. Je décide d’abandonner. (…)
==========================================================================
An old farmer, named Elisha, asks me to paint in white the interior of his ancestral house. I accept with reserve, because the man is acrimonious. I paint the kitchen, a room paneled with thin wood planks of various dimensions. Do I have to paint the sideboard with a damaged varnished, which is used as a separation between the kitchen and the living-room? And this living-room is immense. It’s beyond my capacity. (…)