Six portraits

Ces six portraits ont été réalisés en décembre 2019 et janvier 2020. J’ai dessiné mon image, celle que la porte-fenêtre de ma cuisine réfléchit lorsque c’est encore noir dehors très tôt le matin. Dessiner à cette heure matinale est un rituel par lequel je m’éveille lentement, passant d’un état d’engourdissement nocturne à un état où je peux sentir, penser et bouger. J’ai fait ces dessins simplement, sans avoir d’intention psycho-analytique généralement attribuée au genre de l’autoportrait. J’ai utilisé un pinceau et de l’encre diluée. Quelque temps après, je les ai colorié à l’aquarelle; cela leur a donné de la vie. Je suis bien content du résultat.

======

I drew recently these six portraits. I used to get up very early, at an hour when during the winter it is still dark outside. As a morning ritual, I often draw at that time. It is a good way for me to gently transition from night to day, from being apathetic to being active, from being heavy eyed to being able to think, to feel and to move. I drew these portraits from the reflection of myself in the kitchen patio door. I did not have the psycho-analysis intent generally attributed to the auto-portrait genre. I just wanted to exercise my drawing skills. I used  a brush and diluted ink. Afterwards, I used watercolors for colorizing and  for giving life to the scenes. I am very  happy with the result. 

André Clouâtre, Six portraits, Aquarelle et encre, 12 x 9 po. , 2020

Premier portrait
Deuxième portrait
Troisième portrait
Quatrième portrait
Cinquième portrait
Sixième portrait

Petits tableaux | Small paintings

Ces petits tableaux donne une idée de la thématique figurative de mon expo de la semaine prochaine, «Ceci n’est pas un rêve».
====================================================================================================================
These small paintings offers a glimpse into my next week exhibition at Galerie Espace in Montreal.

Cliquez pour agrandir:

L’histoire des chaises | The history of the chairs

André Clouâtre, Histoire des chaises, Acrylique, 36'' x 36'', 2015
André Clouâtre, Histoire des chaises, Acrylique, 36” x 36”, 2015

Il se déplace d’une chaise à l’autre et il conte leur histoire. L’histoire d’une chaise est longue; toutes les personnes qui l’ont touchée s’y trouvent, et bien d’autres choses encore. Sa voix est coulante, chantonnante même, comme s’il récitait un psaume. Les spectatrices sont conquises par le souffle et la fraîcheur de cette performance.

L’histoire des chaises sera de l’exposition que je fais avec Danièle LeBlanc du 7 au 13 octobre à la Galerie Espace (voir l’annonce).
=========================================================================================

He walks from one chair to another, telling their history. The history of a chair is long; it comprises a short story of all the persons who have been in physical contact with it, and many other things too. His voice flows smoothly as if he was reciting a psalm. The woman are charmed by the fresh and creative energy of this performance.

The history of the chairs will be at the exhibition that I organize with Danièle LeBlanc, from October 7th to 13th at Galerie Espace (see the details)

Ceci n’est pas un rêve | This is not a dream

André Clouâtre, Solitude (détail), Acrylique sir carton, 36 x 36'', 2015 André Clouâtre, Solitude (détail), Acrylique sir carton, 36 x 36”, 2015

Je continue mon projet de représenter des scènes rêvées. J’en suis maintenant à l’étape de les peindre en format 36” x 36”. Peindre une scène rêvée, comme Solitude,  est un labeur qui a peu en commun avec l’état d’abandon propre au rêve.
===================================
I continue to represent scenes that I have dreamed. I am at the stage to paint them on 36×36 formats. To paint a story from a dream, as Solitude, has little in common with the laissez-aller of a dream.

Je dessine (1) | I draw (1)

André Clouâtre, Dernier voyage, Encre, gesso et aquarelle sur papier, 36 x 36 cm, 2014
André Clouâtre, Dernier voyage, 36 x 36 cm (14 x 14”), 2014

J’ai eu l’idée de ce dessin quelques jours après que j’eus été le rameur de la chaloupe funéraire de mon beau-père. Il avait demandé qu’on disperse ses cendres au milieu du lac  du domaine familial.  De là m’est venu l’idée de dessiner un rameur comme forme  métaphorique de l’action humaine.

ICI EST LA SUITE de «Je dessine (1)». L’article est fait d’extraits de mon journal et de 24 autres dessins, dont «Amour physique».


The idea of drawing rowers came to me after I had rowed the boat carrying the ashes of my father in law. He had wished that we would disperse his ashes in the middle of the private familily lake.  In  my mind, the rower is a methophoric representation of the humanity.

HERE IS THE  rest of «Je dessine (1). It contains 24 other drawings, including «Amour physique».

André Clouâtre, Amour physique, 36 x 36 cm (14 x 14''), 2014
André Clouâtre, Amour physique, 36 x 36 cm (14 x 14”), 2014

Dessins préparatoires | Sample

Soirée à LA 5
Soirée à LA 5

Ces dessins sont préparatoires à ceux  que je présenterai en galerie l’automne prochain. Je dessine répétitivement les mêmes scènes  pour que mon geste soit fluide, pour mieux placer les personnages et pour atteindre un effet dramatique. J’essaie différents supports et matières. Les scènes sont tirées de mes rêves.

==========================

This is a sample of preparatory drawings. I will finalize them for a next fall gallery show. I draw repetitively the same scene. I want to attain fluidity in my gesture. I also search for an expressive placement of the personages. I experiment with diverse supports and materials. The scenes come from my dreams.

 

Joyeux Noël ! | Merry Christmas !

André Clouâtre, Regard du rameur, 7'' x 7'', 2014.
André Clouâtre, Regard du rameur, 7” x 7”, 2014.

Joyeux Noël à tous! Merci à ceux qui se sont intéressés à mon travail d’artiste, qui m’ont aidé, qui m’ont transmis leurs commentaires, qui m’ont encouragé et qui m’ont appuyé de toutes sortes de manières.
==================================================================================================================
Merry Christmas to all ! I thank those who showed interest in my work, who helped me, who commented my work, who encouraged me, and who supported me in various ways.

Système D | Painting small houses on a tropical island

André Clouâtre, Système D, Acrylique sur contre-plaqué, 79 x 33 cm, 31'' x 13 '', 2014.
André Clouâtre, Système D, Acrylique sur contre-plaqué, 79 x 33 cm, 31” x 13 ”, 2014.

Je transpose des univers. Je génère des tableaux en peignant des structures conçues par un raisonnement logique. Puis, je fais appel à la chance. Si je suis chanceux, le processus m’amènera…. (voir la suite en cliquant ici)
========================================================================================================
After laying down a pre-conceived colored structure, I didn’t like what I saw. After an uncomfortable self-questioning, I came to the vision of me having to paint small houses on a tropical island. I exploited this idea which eventually allowed me to leave the scene with peace of mind.

André Clouâtre, Système D (détail)
André Clouâtre, Système D (détail)

Itération #10 : Dernière itération | The last one

André Clouâtre, Dernière itération, Gouache, 38 x 38 cm (15 x 15 po), 2013
André Clouâtre, Dernière itération, Gouache, 38 x 38 cm (15 x 15 po), 2013

J’ai accompli ce que j’avais projeté dans cette série intitulée Itération: produire avec spontanéité cinquante petits tableaux durant l’hiver. Parmi eux, cet ensemble d’aquarelles sur le thème de l’étreinte amoureuse.(Note: C’est la deuxième publication de cet article, la première ayant été perdue le 30/03/13 sur le serveur WP)
=====================================================================================================================
I have done what I projected to do this winter, that is to produce with spontaneity fifty small paintings. Among them, there is a series which has the embrace as subject. (Note: This is the second posting of this article; the first one has been lost 03/30/13 on the WP server).