Itération #8: Espace de liberté | Space of liberty

André Clouâtre, Méditation sur le lac, Gouache, 38 x 38 cm (15 x 15 po,), 2013
André Clouâtre, Méditation sur le lac, Gouache, 38 x 38 cm (15 x 15 po,), 2013

Ce tableau (et la plupart de la série Itération ) a été réalisé à l’Atelier du geste. J’y travaille très rapidement, à partir d’un idée, d’une sensation ou d’un sentiment immédiats. Ici, c’est le besoin d’un espace de liberté pour ressentir, penser et agir.
===========================================================================================================
After an hour of snowshoeing in a dense forest, we arrived at a snow-covered pond, a white space pigmented by few cattails in the middle of a dark forest. I immediately put this vision in correspondence with my search for an image representing a space of liberty: liberty of feeling, liberty of thinking, and liberty of acting. The day after, I did this painting.

Veille église | Old church

André Clouâtre, Église de Val-des-Lacs, Acrylique sur toile, 76 x 91 cm (30 x 36 po), 2012

J’ai commencé ce tableau au Symposium de Val-de-lacs, où on demanda aux artistes de peindre un de bâtiments patrimoniaux du village. Cette veille église construite en pierres des champs m’a toujours plu.
========================================================================================================================
At the Symposim de Val-des-lacs, the organizers asked the artists to paint one of the village old buildings. I’ve always thought that the old church, made in fieldstone, was the more interesting building of the village.

Forêt, le matin | Forest, at morning

André Clouâtre, Forêt , le matin, Aquarelle, 26 x 23 cm ( 10 x 9 po), 2012

Je peins jour après jour, au soleil levant, cette forêt du Nord que Juillet 2012 réchauffe.
=============================================================================================
I paint, day after day, facing the rising sun, this Nordic forest that July 2012 warms up.

Chaos

André Clouâtre, Très venteux, Aquarelle humide, 15 x 15 cm (9 x 9 po), 2011

La nature est un chaos qui renferme une multitude de possibilités. Cette idée est le point de départ de l’aquarelle «Très venteux», réalisée cette semaine dans les Laurentides par grands vents. Je me suis imprégné de cette idée et j’en ai visualisé une repésentation.

Nature is a chaos which contains a multitude of possible outcomes. This idea is the starting point of the watercolor «Très venteux» (very windy) that I have realized this week in the Laurentides on a very windy day. I voluntarily became impregnated with this idea and I came up with one visual representation.

André Clouâtre, Très venteux, Aquarelle, 15 X 15 cm (9 x 9 po), 2011

Vent d’automne / Autumn wind

André Clouâtre, Vent d'automne, Aquarelle, 36 x 53 cm (14 x 21 po), 2011
Le matin était frisquet et venteux. Il m’a fallu un certain courage pour laisser la chaleur du poêle à bois et aller m’installer sur la table de verre du jardin pour peindre cette aquarelle.

The morning was chilly and windy. With courage, I left behind me the warmth of the wood stove and I went to the garden. I set up my material on the glass table and I painted this scene.

Soleil de fin d’été | End of summer sun

André Clouâtre, Hamac, Aquarelle, 55 x 55 cm (21 x 21 po), 2011

Vers 7 heures hier matin, je me suis intallé avec mon aquarelle sur la table, près du lac, et j’ai peint cette scène. La rosée était abondante et une brume s’échappait du lac. Lorsque le soleil apparut au-dessus de la colline, cette brume explosa et m’aveugla.

At 7 o’clock yesterday morning, I set up my watercolors on the table near the lake, and I painted this scene. The dew was abundant, and a mist was evading the lake. When the sun appeared over the hill, this mist exploded and blinded me.

Jardin nordique, Nordic garden

Je cultive un jardin potager dans la forêt des Hautes Laurentides depuis une diziane d’années. Ce  petit carré ordonné dans cette nature foisonnante est un plaisir pour les yeux. Je sème au printemps dès que la terre s’échauffe, alors qu’il y a encore de la neige dans les sous-bois. Il peut y geler  jusqu’à la fin de juin. Les grands arbres l’entourant limitent l’ensoleillement à quelques heures par jour ,   mais  cela convient à la laitue, au persil, aux oignons, à l’ail, aux haricots, aux patates et à la rhubarbe.  J’applique la règle du 10%: c’est la proportion que je sème pour compenser pour ce que les animaux sauvages (lièvres, chevreuil, suisses, etc. ) pourraient y prélever.

=========================================================================================

For about ten years now, I cultivate a vegetable garden in the High Laurentides.  These small ordered lines of greens in the wild of the forest is a feast for the eyes. I sow early in the spring, as soon as the soil is warm, and when there is still snow in the wood. It can freeze there until the end of June. The tall trees circling the garden limit direct sun to a few hours a day, but this is suitable  for the lettuce, the parsley, the onions, the garlic, the beans, the potatoes and the rhubarb. I apply the rule of 10% : this the poportion of the garden that I sow to counterbalance for what the wild animals (rabbits, deers, swiss, etc.) might take.

André Clouâtre, Jardin nordique, Aquarelle, 28 x 38 cm ( 11 x 15 po), 2011