Kherson

(English follows)

J’ai vu dans mon tableau les soldats ukrainiens chassant l’envahisseur de Kherson ravagée.

J’ai peint ce petit tableau sur le modèle Énumération, une approche que j’ai développée de 2013 à 2017. J’avais alors résumé cette expérience en disant que l’énumération était de l’abstraction basée sur des formats et des jeux.

La zone rectangulaire du haut est une déclinaison de présences et d’absences. Celle du bas se veut l’espace des rapports entre les énoncés du haut. Voilà pour le format. Le jeu consiste à remplir les cases. Je l’ai fait selon des règles floues, me laissant guider par ma spontanéité et mon désir d’exister parmi les autres.

À quoi ai-je pensé durant ce travail ? J’ai mené ce projet de peinture mais la réalité l’a englobé. J’ai vu dans mon tableau les soldats ukrainiens chassant l’envahisseur de Kherson ravagée.

Puis d’autres pensées ukrainiennes me sont venues : souffrance, menaces, destruction, mort, conviction, fierté, courage, résilience, aide humanitaire, propagande, désinformation, crimes de guerre, justice, réparation. Et une paix très lointaine.


Featured | Image en vedette: André Clouâtre, La bataille de Kherson, Acrylique sur toile, 25 x 21,25 po (64 x 54 cm), 2022


I saw in my picture the Ukrainian soldiers chasing the invader out of the ravaged Kherson.

I did this this little painting on the Enumeration model, an approach I developed from 2013 to 2017. I summarised this experience at the time by saying that Enumeration was abstraction on formats and games.
The upper rectangular area is a declination of presences and absences. The lower rectangular area is the space of relationships between the statements above. So much for the format. The game consists of filling in the boxes. I did it according to vague rules, letting myself be guided by my spontaneity and my desire to exist among the others.

What was I thinking during this work? I did this painting project, but the reality encompassed it. I saw in my painting the Ukrainian soldiers driving the invader out of the ravaged Kherson.

Then other Ukrainian thoughts came to me: suffering, threats, destruction, death, conviction, pride, courage, resilience, humanitarian aid, propaganda, disinformation, war crimes, justice, reparation. And a far-off peace.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :