Vieille feuille de tôle | Old Metal Sheet

C’est un essai sur papier pour des peintures sur de la vieille tôle ondulée que je ferai à l’été, sur le thème de la stupeur de la raison face à la vie.

================

This is an essay on paper for paintings that I plan to do this summer on old corrugated metal sheets, on the theme of the stupor of the reason when facing life.

6874B44E-F0A5-48CC-A783-D7FA26EDB2E2
André Clouâtre, Feuille de tôle, Acrylique sur papier, 30” x 48”, 2018.

 

Fatal Error Mode 1

La Machine dit à Robot «Fatal Error Mode 1», arrête un instant, puis reprend ses calculs. Cet incident, c’est Robot qui l’a provoqué. Il s’était dit qu’en esquivant  la logique implacable de la Machine et en lui faisant perdre quelques micro secondes, il pourrait penser librement à la rencontre  qu’il a mémorisée et ressentir le frisson amoureux dont il est question dans les romans de la banque de données textuelles qu’il a récemment analysés.

================

The machine says  to  Robot «Fatal Error Mode 1», pauses for a moment and resumes its computations. Robot has provoked this  incident. He thought that he could gain a few microseconds of freedom by forcing the Machine to react to his logic detouring. During this pause, he flashes back to the pleasant image that he has memorized and he feels the love chills as described in the novels of the textual databases that he has recently analysed.

BB804BF9-BFAF-4B42-BC67-277FD1D3A8D1
André Clouâtre, Fatal Error Mode 1, Acrylique sur papier, 48” x 36”, 2018

 

Conversations muettes|The others

 

J’ai de longues conversations muettes avec vous. Sans cela, je ne serais animé que par mon instinct de survie et j’errerais comme un animal dans la forêt.

======================

The others. I have numerous mute  conversations with them where I become myself. Without that, I would be like a solitary animal in search of food.

Les autres 12 février2018
André Clouâtre, Les autres 12 février 2018, Acrylique sur papier, 48” x 36”, 2018

Un et Tout | One and All

Dans mes peintures d’énumération,  j’ai colorié des grilles de petits carrés en suivant des formules. Il m’est arrivé de me sentir prisonnier de l’inflexibilité de ces murs de briques,  prisonnier de ma rationalité. J’ai alors pris un microscope mental et regardé ces structures.  J’y ai vu  un monde derrière l’organisation du Tout , où l’Un est un monde aussi complexe que le Tout. En poursuivant ces pensées,  j’ai eu la vision d’une  grille déconstruite, une grille qui fond, dont les côtés s’ouvrent, se séparent, plient et se mettent à danser.

Ces pensées sont le fil conducteur  de cette série de 9 dessins.

==========

In my enumeration drawings and paintings, I used formulae to color the small squares of a grid. It happenned that I felt prisonner of the inflexibility of this wall of bricks, prisonner of my rationality. I then tooked a mental microscope and looked at this structure. I saw a world behind this organization, a world where One has the complexity of All. Having this kind of thoughts, I had the vision of a deconstructed grid, a melted grid where the squares are opened up, the lines are moved apart, bended and dancing.

These thoughts are the guiding principle of this series  of 9 drawings.