X X X I I I ↑e Exposition de l’Atelier du geste

L’Atelier du geste de Montréal (6355 du Parc), dirigé avec dynamisme et chaleur humaine par Andrée Bonard, tient sa trente-troisième  exposition annuelle du 1er au 11 juin 2017. Quatre de mes tableaux se retrouveront parmi la centaine d’œuvres de qualité qui seront présentées. Je serai présent au vernissage, jeudi le 1er juin à partir de 17 h, ainsi qu’à d’autres moments que nous pourrions convenir si vous désirez m’y rencontrer.

==========================================

Atelier du geste de Montréal (6355 du Parc), which is led with energy and human warmth by Andrée Bonard, presents its thirty-third annual exhibition from June 1 to June 11, 2017. Four of my paintings are among one hundred paintings of quality that are exhibited. I will be there for the opening, Thursday June 1 at 5 P.M. and at other times that we may agree on if you want to meet me there.

Techno Pop 

J’aime les rythmes appuyés et enroulés de la batterie électronique. Il n’y a  pas d’histoire dans ce morceau, juste ce son lourd. Ils doivent danser. Je me vois avec eux.  Il n’y a pas d’histoire, juste une manière d’être.

==================================================================

I like the strong and coiled rythms of the electronic drum. There is no story in this song,  just the waves of this heavy sound.  They must be dancing. I imagine myself with them.  There is no story just a way of being.

Viril
André Clouâtre, Viril, Acrylique sur papier cartonné, 36” x 36”, 2017

Cabanes | Cabins

J’ai débuté ce tableau avec l’idée d’un paysage, d’un paysage intemporel et sans attache géographique. Je l’ai terminé en dessinant des cabanes comme signes d’une présence humaine.

En faisant une marche rapide le long de la rivière, je  ne vois personne et je me dis que chacun est dans son monde intérieur.

=====================================

I started this painting with the idea of a landscape, but  a landscape with no actual connexion to time or geography. At the end I drawed the  cabins as signs of a human presence.

Walking at a fast pace along the river, I see nobody and I say to myself that everyone is in its inner world.

André Clouâtre, cabanes, Acrylique sur toile, 21'' x 60'', 2017
André Clouâtre, cabanes, Acrylique sur toile, 21” x 60”, 2017

Éternel retour | Eternal recurrence

En convalescence, Zarathoustra dialogue avec ses animaux. À un certain moment, ils lui disent: «Vois, nous savons ce que tu enseignes: que toutes les choses reviennent éternellement et nous-mêmes avec elles et que nous avons été là une éternité de fois , et toutes choses avec nous.» [F. Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra]
J’ai fait mienne cette idée en peignant ces trois tableaux. J’ai mis l’accent sur le présent, pensé comme un instant dans un flux continu et récurrent de perceptions, d’émotions et de raisonnements. Les cercles concentriques représentent la conscience de cet instant.

==========

Convalescent, Zararthoustra dialogues with his animals. At some point, they say  :«Behold, we know what you teach: that all things eternally return, and ourselves with them, and that we have already existed times without number, and all things with us.» [F. Nietzsche, Thus spoke Zarathustra]
This idea is the inspiration for these three paintings. I picturally emphasize the present, which I think of as an instant in a continuous and recurrent flow of perceptions, emotions, and reasonings. The concentric circles represent the consciousness of this instant.

Éternel-retour
André Clouâtre, Éternel retour, Acrylique sur toile, 48” x 48”, 2017.
instant-j
André Clouâtre, Instant J, Acrylique sur toile, 26” x 36”, 2017.

Dessins de plage 2017| Beach Sketches 2017

J’aime la plage. Muni d’un parasol et d’un sombrero,  je peux passer de longs après-midi à contempler l’océan. J’aime d’autant plus la plage si je suis en compagnie de parents et amis. Je l’étais en début d’année à Sayulita, village de la côte mexicaine de l’océan Pacifique. Dans les moments plus tranquilles, je lis et je fais de petites aquarelles.

I am a beachgoer. Alternating sun and shade, I can stay  long afternoons contemplating the ocean. I spent the last ten days in the agreeable company of family and friends in Sayulita, a mexican village on the Pacific Ocean coast. In idle times, I read and do watercolours sketches.

 

Le particulier dans le hasard | Winning combinations

Mes dessins sont des représentations ordonnées du hasard. Dans ces énumérations je surligne des agencements particuliers que j’appelle combinaisons gagnantes. Mon intention est de dynamiser la visualisation du tableau en proposant une énigme d’interprétation de ces formes, distinguées parmi les possibilités innombrables du hasard.

================================

I represent in an orderly fashion randomness. In these enumerations, I bring some particular groupings at the forefront by accentuating their borders; I call these groupings winning combinations. My intention is to create an interpretation enigma.

CLIQUABLE:

 

Ce que vous verrez | What you will see| 12-18 Oct 2016, Galerie Espace, Montréal

Pour cette exposition j’ai choisi mes meilleurs portraits et tableaux abstraits.  De nouveaux personnages, comme ce couple d’amoureux du tableau «La mélancolie» se sont ajoutés à la  série «…rêve» de 2015.  Certains tableaux abstraits sont des représentations de scènes de nature comme celui intitulé  «Paysage laurentien», qui pastiche l’effet d’un soleil levant sur une montagne des Laurentides.  D’autres tableaux abstraits sont dans l’esprit de la série «Énumération» des dernières années. «Power set» (en image vedette) est un exemple où j’explore la puissance énumérative de cercles concentriques.

=======================

For this show I have chosen my best portraits and abstract paintings. The portraits follow up the 2015 Dream series. The two lovers in Melancolia («La mélancolie») are in this vein. Some of the abstracts are inspired by nature, like Laurentian landscape («Paysage laurentien») which pastiches  a sunrise over a mountain forest. But most of the abstracts belong to the Enumeration series. Power set (featured image) is an example where I explore the enumerative power of concentric circles.

les-chemins-de-lamour

André Clouâtre, La mélancolie (détail), Acrylique sur carton, 36” x 36”, 2016

 

cielsoleilforet
André Clouâtre, Paysage laurentien, Acrylique sur toile, 21” x 27”, 2016

 

Octobre 2016: Prochaine exposition | Next exhibition

C’est la troisième fois que j’exposerai avec Amielle Clouâtre, photographe. Réjouissance anticipée d’être en compagnie de ma fille pour montrer notre travail d’artiste, recevoir les visiteurs et entendre leur commentaire.

Je présenterai de nouveaux  tableaux, figuratifs et abstraits. Les dates et le lieu sont sur l’affichette:

carton-andre-bleu-alterLa  Fondation Alter-Ciné offre des bourses à des cinéastes d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine : http://www.altercine.org/index.php

================================

It would be the third time that I collaborate with my daughter Amielle Clouâtre, photograph, to show our work. I anticipate the pleasure of meeting people and enjoying their comments.

I have new figurative and new abstract paintings to show. The details of the event are on the poster.

I give 15% of the money of my sales to the Fondation Alter-Ciné. This foundation  grants money to filmmakers from Africa, Asia and Latin America.

carton-amielle

Anticosti

Ces dessins pour la plupart sont des  représentations d’idées qui m’habitaient lorsque j’ai écrit l’article «Pour un sentier du littoral d’Anticosti»que Le Devoir a publié récemment.

http://m.ledevoir.com/article-478275

Recently, Le Devoir, which is a Quebec national daily newspaper, published a text of mine where I make the case for a 530 km coast line walking path around the island of Anticosti in the Gulf of Saint Lawrence. These drawings have been done during  this period of writing.