Éternel retour | Eternal recurrence

En convalescence, Zarathoustra dialogue avec ses animaux. À un certain moment, ils lui disent: «Vois, nous savons ce que tu enseignes: que toutes les choses reviennent éternellement et nous-mêmes avec elles et que nous avons été là une éternité de fois , et toutes choses avec nous.» [F. Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra]
J’ai fait mienne cette idée en peignant ces trois tableaux. J’ai mis l’accent sur le présent, pensé comme un instant dans un flux continu et récurrent de perceptions, d’émotions et de raisonnements. Les cercles concentriques représentent la conscience de cet instant.

==========

Convalescent, Zararthoustra dialogues with his animals. At some point, they say  :«Behold, we know what you teach: that all things eternally return, and ourselves with them, and that we have already existed times without number, and all things with us.» [F. Nietzsche, Thus spoke Zarathustra]
This idea is the inspiration for these three paintings. I picturally emphasize the present, which I think of as an instant in a continuous and recurrent flow of perceptions, emotions, and reasonings. The concentric circles represent the consciousness of this instant.

Éternel-retour
André Clouâtre, Éternel retour, Acrylique sur toile, 48” x 48”, 2017.
instant-j
André Clouâtre, Instant J, Acrylique sur toile, 26” x 36”, 2017.

Le particulier dans le hasard | Winning combinations

Mes dessins sont des représentations ordonnées du hasard. Dans ces énumérations je surligne des agencements particuliers que j’appelle combinaisons gagnantes. Mon intention est de dynamiser la visualisation du tableau en proposant une énigme d’interprétation de ces formes, distinguées parmi les possibilités innombrables du hasard.

================================

I represent in an orderly fashion randomness. In these enumerations, I bring some particular groupings at the forefront by accentuating their borders; I call these groupings winning combinations. My intention is to create an interpretation enigma.

CLIQUABLE:

 

La maison d’Élysée | Elisha’s house

André Clouâtre, Maison d'Élysée, Acrylique sur toile, 36'' x 36'', 2013
André Clouâtre, Maison d’Élysée, Acrylique sur toile, 36” x 36”, 2013

Un vieux cultivateur, nommé Élysée, me demande de peindre tout en blanc l’intérieur de sa maison ancestrale. J’accepte après hésitation, car Élysée est acrimonieux. Je peins la cuisine, lambrissée de planchettes de dimensions irrégulières. Faut-il peindre le vieux buffet au vernis abîmé qui sépare la cuisine du salon? Et puis, ce salon est immense. Le peindre est au-dessus de mes forces. Je décide d’abandonner. (…)
==========================================================================
An old farmer, named Elisha, asks me to paint in white the interior of his ancestral house. I accept with reserve, because the man is acrimonious. I paint the kitchen, a room paneled with thin wood planks of various dimensions. Do I have to paint the sideboard with a damaged varnished, which is used as a separation between the kitchen and the living-room? And this living-room is immense. It’s beyond my capacity. (…)