Lettres de deux amants | Letters from two lovers

Cet été, j’ai lu Julie ou la Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau. Ce roman épistolaire avait pour titre «Lettres de deux amants, habitants d’une petite ville au pied des Alpes» lorsqu’il fut publié pour la première fois en 1761. Il rassemble des centaines de lettres des deux amants, Julie et Saint-Preux, qui tissent une histoire d’amour exaltée. J’aime Jean-Jacques Rousseau. Ses qualités de cœur, ses idées sur l’origine des inégalités et ses Confessions me touchent particulièrement. J’étais disposé à m’attarder dans ce recueil de lettres.

Dans une annexe de Julie ou la Nouvelle Héloïse , se trouve un texte où Rousseau explique comment réaliser douze estampes pour illustrer son roman. L’imagination picturale de Rousseau a piqué mon intérêt. Quelles scènes choisit-il comme sujets d’illustration ? Comment voit-il ces scènes en dessins ? C’est ainsi qu’a germé en moi l’idée des dessins que je présente dans cet article.

J’ai travaillé en trois temps. En premier, j’ai fait rapidement onze petites esquisses, qui sont des simplifications des estampes décrites par Rousseau. Ces esquisses m’ont servi de filtre, avec les critères du sujet, du décor, des personnages et de mon habileté à les représenter, pour sélectionner des scènes à développer plus tard.

Onze petites esquisses de 6  » x 6  » ( 15 x 15 cm) au gesso, à l’encre et à l’aquarelle:

L’étape de esquisses m’ayant permis de faire un tri, j’ai alors entrepris un tableau sur toile de la scène qui a comme titre L’inoculation de l’amour. Le père de Julie, le Baron d’Estange, ordonne à sa fille de rompre avec Saint-Preux, un roturier. Saint-Preux est chassé du domaine des d’Estange. Julie tombe malade de la petite vérole. Saint-Preux l’apprend. Il revient, s’introduit dans la chambre de Julie pendant qu’elle dort et lui baise la main. Après sa maladie, Julie écrit : «C’en est trop, c’en est trop. Ami, tu as vaincu. Je ne suis point à l’épreuve de tant d’amour; ma résistance est épuisée. »

André Clouâtre, Inoculation de l’amour, Acrylique sur toile, 32 » x 32  » (81 x 81 cm), 2020

En troisième temps, j’ai voulu revenir à un style vif, spontané et simplifié. J’ai dessiné dans ce style la première scène choisie par Rousseau, celle du Premier baiser de l’amour. Après ce baiser, Saint-Preux écrit: « Ô souvenir immortel de cet instant d’illusion, de délire et d’enchantement, jamais, jamais tu ne t’effaceras de mon âme et tant que les charmes de Julie y seront gravés, tant que ce cœur agité me fournira des sentiments et des soupirs, tu seras le supplice et le bonheur de ma vie !»

André Clouâtre, Premier baiser, Gesso, encre et acrylique sur papier kraft, 16 » x 16 » (40 x 40 cm), 2020

À suivre


The English translation of this post by Google is very good and is available on the HOME PAGE.


6 commentaires sur « Lettres de deux amants | Letters from two lovers »

  1. Quel beau projet, André,de t’inspirer comme ça d’une oeuvre littéraire pour dessiner et peindre. Je trouve qu’à travers ça tu t’améliores constamment dans le figuratif. J’aime plusieurs de tes esquisses mais mon coup de coeur va à ton grand tableau acrylique très réussi.
    Je t’encourage à continuer dans cette voie.

    Jean

  2. Merci Jean pour ton appréciation encourageante. Je suis content que tu remarques l’amélioration de mes dessins de personnage. Je cherche un équilibre entre les tableaux de facture longue et soignée et ceux faits avec des gestes spontanés et rapides.

  3. Quelle magnifique idee de s’inspirer de la litterature et d’un philosophe cle de la periode des Lumieres. Une belle representation, naive, coloree et evocatrice de ton style. On a hate de voir les prochaines esquisses se transposer en tableaux. Bravo!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s