Forêt ravagée | Ravaged forest

Je me promène dans une forêt ancienne, centenaire. Des parfums, parfois doux, parfois acidulés, me stimulent à la gaieté. J’admire un arbre rayonnant de vigueur, j’enjambe des contorsions de racines , je m’étonne de la résistance d’un vieil arbre tordu, je me désole devant des arbres déracinés par le vent, j’aperçois une montagne au loin, je vois dans une clairière une multitude d’herbes, de fougères et de fleurs. Lorsque le soleil est à son zénith, je circule au frais à l’ombre. L’ombre ralentit l’évaporation de l’eau, des mares se créent, des animaux de toute taille s’en réjouissent…

Parmi les parcs nationaux du Québec, c’est le parc de la Gaspésie auquel je suis le plus attaché. Pour le voyage pour s’y rendre, pour ses immenses forêts `d’épinettes ondulantes sur les flancs montagneux, pour les randonnées que j’y ai faites, pour l’amitié que j’y ai vécue. Ce fut un choc cet été de voir ses forêts ravagées, devenues des mers de chicots sans écorce et d’arbres défoliés à l’agonie. C’est l’oeuvre destructrice de la tordeuse, une chenille qui dévore les bourgeons et le feuillage-aiguille des épinettes et des sapins. Des centaines de milliards de ces insectes qui se reproduisent à un rythme infernal dans le climat réchauffé.

Quelle information diffuse la SEPAQ (Société des établissements de plein air du Québec) au sujet de cette épidémie qui a débutée en 2014 dans le parc de la Gaspésie? Absolument aucune. Le véritable gestionnaire des forêts du parc est le Ministère des forêts, de la faune et des parcs (MFFP). Dans l’information qu’il publie, le MFFP fait part de la gravité de la situation, mais laisse entendre que ses moyens sont limités et que les arrosages au BLT (insecticide biologique) cibleront des forêts pour leur valeur économique. Les parcs nationaux ne sont pas mentionnés. Il a été rapporté qu’un arrosage au parc de la Gaspésie pour protéger l’habitat du caribou devait être fait cette année mais qu’il ne l’a pas été en raison des restrictions de travail dans le contexte de la COVID.

Le MFFP ne tient pas compte que les forêts des parcs nationaux sont les seules grandes forêts québécoises où le citoyen peut faire de la randonnée en sécurité, dans des sentiers balisés exempts de sport motorisé, de chasse ou de coupe de bois. Si un arrosage au BLT est profitable  pour le caribou, il l’est tout autant pour le randonneur.


The English translation of this post by Google is very good and is available on the HOME PAGE.


Dessins sur le thème de la forêt ravagée

6 commentaires sur « Forêt ravagée | Ravaged forest »

  1. Belles peintures avec ton message André
    Une nature parfois déroutante
    Dans un si beau parc
    Je partage ton souvenir

  2. Un coloris magnifique qui laisse entrevoir les paysages changeants de la foret gaspesienne et ton admiration devant cet immensite. Puisse ton cri du coeur se rendre jusqu’a ceux qui ont le devoir de preserver, pour les randonneurs actuels et les generations futures, ce bijou de la nature quebecoise.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s